French in Singapore – Français à Singapour header image 2

Elections législatives : vive le parachutage !

mai 14th, 2012 · 6 Comments · politique

Crédit : Snecma

Vaut-il mieux connaître Paris et son hémicycle ou bien l’Asie, pour représenter les Français vivant sur le continent asiatique ? That is the question. La bataille fait rage entre Thierry Mariani, parachuté par l’UMP là où le soleil se lève, et les dix-neuf autres candidats, (presque) tous fins connaisseurs de l’Orient.

Avec 49 pays, du Vanuatu à l’Afghanistan en passant par l’Ukraine, la Nouvelle Zélande et Singapour, et plus de 50 millions de kilomètres carrés, le futur député des Français vivant en Asie aura fort à faire ! Pas de quoi impressionner Thierry Mariani, le futur ex ministre des Transports, qui est venu vingt-quatre fois en un an dans la région. Il fait partie des 24 ministres du dernier gouvernement Fillon à être candidats aux élections législatives. Alors peu importe aux yeux de l’UMP s’il est plus familier des champs du Vaucluse, département dont il est député depuis 1993, que des rizières du Mékong. De toute façon, il vient en terrain conquis : 57,55 % des Français d’Asie ont voté en faveur de Nicolas Sarkozy au deuxième tour de l’élection présidentielle le 6 mai 2012…

Lost in translation

Reste que ses opposants ne l’entendent pas de cette oreille. La plupart connaissent bien l’Asie pour y avoir réalisé une partie de leur carrière politique ou professionnelle, et n’ont pas du tout l’intention de se laisser chiper ce bout de territoire par un Sarko Boy né à Valréas.

« Avoir « de l’intérieur », du « terrain » une vraie connaissance du quotidien des Français à l’étranger, quotidien que je partage, sont des atouts irremplaçables, s’emporte ainsi Marc Villard, directeur du développement dans une société vietnamienne de produits dermo-cosmétiques et candidat du Parti Socialiste dans la région, dans une interview au Petit Journal. Je ne crois absolument pas, comme l’affirme Thierry Mariani, qu’il faille longtemps aux nouveaux élus pour trouver leur juste place à l’Assemblée Nationale ». De fait, on n’a encore jamais retrouvé de sénateurs représentant les Français établis hors de France perdus dans un couloir du Parlement…

Et vous, pensez-vous qu’il vaille mieux élire un fin connaisseur des rouages de l’hémicycle ou un expatrié de longue date en Asie ?

[ Laure de Charette ]

Tags: ··

6 Comments so far ↓

  • ALain

    J’ai déjà rencontré Thierry Mariani, et il était très au fait de nos problèmes (éducation, fiscalité,…) Bien loin de l’image d’un parachutage

  • Cyril Bertschy

    Le mandat de député n’étant pas un mandat local mais un mandat national, je ne comprends pas cet article. Il ne faut pas confondre le rôle d’élu AFE (à rapprocher du Conseiller territorial) et celui de Député.
    Le premier rôle de ce dernier est de voter la loi, le budget et sanctionner la politique menée par le gouvernement…
    Enfin, pour avoir collaboré étroitement avec deux députés lorsque j’étais étudiant en droit, j’ai pu constater qu’il y avait deux catégories: les expérimentés et les primo-arrivants. Cela peut déranger mais si un dossier « local » doit être mis en lumière au plus haut niveau, il vaut mieux avoir un habitué des lieu en interlocuteur; sinon vous n’êtes réellement que 1/577eme de l’Assemblée.
    Tout le monde doit commencer un jour, bien entendu, mais il faut au minimum être dans un gros bloc politique représentatif. De plus, su une circonscription de 49 pays, il est évident à mes yeux qu’il est préférable d’avoir un député très chevronné, qui aura le support de relais locaux partout, et qui aura aussi des relations avec les différents gouvernements compte tenu de ses fonctions ministérielles passées.

  • Cyril

    Il me semble bon aussi de rajouter que Thierry MARIANI, pour des raisons familiales connaît très bien l’ancien bloc « URSS » que aucun des autres candidats ne semble connaître …. Donc « local » de l’étape sur une zone aussi vaste ne rime à rien; il y a forcément un morceau que l’on connaît moins!

  • Benoit

    Je n’entends pas Marc Villard nous parler du parachutage de Jack Lang dans les Vosges, de Ségolène Royal à La Rochelle, de Christophe Borgel à Toulouse ou encore de Cécile Duflot a Paris… (je ne vais pas tous les citer, ça serait trop long tant le PS est coutumier de la méthode…)

    Je ne suis pas sûr que dans ces départements, les électeurs ont eu la chance de voir leur député-candidat autant que nous avons pu voir Thierry Mariani en Asie ces dernières années et cela bien avant la campagne présidentielle et législative.

    Non décidément je le regrette il faudra nous donner d’autres arguments pour gagner cette campagne Monsieur Villard car pour l’instant vous reprenez une thématique bien connue au PS, le dénigrement plutôt que les propositions…

  • Homeric

    J’ai eu plusieurs fois l’occasion de rencontrer Mr MARIANI en Chine,

    Il a toujours été à l’écoute des problématiques que nous lui exposions. Je me souviens avoir été impressionné par sa connaissance très précise des problématiques qu’ont aussi bien les communautés françaises dans d’autres villes de Chine que dans les autres pays de la 11e circonscriptions.

    Enfin, j’ajouterai qu’il est important d’après moi d’aller voter pour quelqu’un qui a non seulement l’expérience du terrain mais également celle de l’Assemblée, quelqu’un qui connait déjà bien le fonctionnement de l’hémicycle et qui sait comment arriver à des résultats concrets. Car les français qui ne sont hors de France, peu importe leur couleur politique, ont pour beaucoup les mêmes problématiques.

  • Homeric

    Car les français qui sont hors de France, peu importe leur couleur politique, ont pour beaucoup les mêmes problématiques.