French in Singapore – Français à Singapour header image 2

L’alcool sera-t-il bientôt interdit à Arab Street ?

mars 4th, 2012 · 5 Comments · Vie nocturne, vivre à singapour


Ce quartier historique est en passe de devenir l’un des plus tendances de Singapour, avec ses bars-concept, ses boutiques de vêtements design et ses ruelles colorées bourrées d’ambiance, notamment le soir. Mais un groupe de restaurateurs a lancé une pétition pour y faire interdire la vente et la consommation d’alcool. Scandale ?

Le leader du mouvement s’appelle Ameen Talib. Patron du Café Le Caire, il tente depuis quelques semaines de convaincre un à un les autres restaurateurs ainsi que les magasins comme le 7-Eleven installés dans les petites rues du quartier arabe, afin de les dissuader de servir de l’alcool. Huit d’entre eux ont déjà placardé sur leurs murs le logo « Alcohol Free Zone » (Zone sans alcool) et la pétition qui circule de bars en bars ne cesse de gagner des signatures. Sur Facebook, le groupe créé pour l’occasion compte déjà plus de 500 fans !

Si le Blue Jazz, situé sur Bali Lane, n’est pas concerné par la zone d’exclusion envisagée, d’autres bars très prisés des expats comme le Bar Stories ou le Pedra Negra, sur Haji Lane, risquent bientôt de devoir remplacer les mojitos et les Tiger par des jus de grenadine. Les établissements des rues Bussorah, Arab, Muscat, Baghdad, Kandahar et North Bridge Road pourraient eux aussi devoir rayer de leur carte les boissons alcoolisées… à défaut de mettre la clef sous la porte !

Une vie nocturne « familiale, saine et propre »

Officiellement, cette croisade anti-alcool n’est pas une affaire de religion. Même si le leader du mouvement souligne que « voir des gens porter des packs de bière pile devant la mosquée du Sultan est tout à fait irrespectueux ». Non, les pétitionnaires refusent qu’Arab Street se transforme en un Clarke Quay bis, avec pubs, boîtes de nuit et néons multicolores à gogo. Ils veulent offrir une vie nocturne différente, à la fois « familiale, saine et propre ». Vaste programme ! Ainsi, et ainsi seulement, le quartier historique, classé comme ceux de Chinatown et Little India, pourrait conserver selon eux son caractère, sa culture et son héritage.

Le groupe a déjà approché l’Autorité en charge du redéveloppement urbain (URA), qui a promis de statuer dans les mois à venir. La députée de la circonscription Moulmein-Kallang, Denise Phua, semble soutenir le projet. Alors vite, une dernière Margarita en terrasse à Haji Lane ?

Et vous, pensez-vous qu’il faille interdire l’alcool dans le quartier Arab Street ?

Tags:

5 Comments so far ↓